Le catalogue de Messier

By 30 avril 2019 novembre 5th, 2019 Astronomie

Le 10 avril une photo du trou noir supermassif au cœur de la galaxie M87 a été rendue publique en grande trompe. Alors que certaines galaxies ont des noms identifiés (Galaxie d’Andromède, du triangle, du sombrero, …), celle ci ne possède qu’un “M”,  et un numéro 87. Il s’agit en fait du 87 ème objet du premier catalogue d’objets du ciel profond de l’hémisphère nord, dit “catalogue de Messier” du nom de l’astronome français Charles Messier.

Charles Messier

Charles Messier, né le 26 juin 1730, est un célèbre astronome Français. Il étudie scrupuleusement 44 comètes, et en découvre 20 autres entre 1760 et 1801, parfois conjointement avec d’autres astronomes parmi lesquels figurent Pierre Méchain et Alexis Bouvard. Louis XV l’appelait « Le furet des comètes ». Il devient membre de l’Académie des Sciences en 1778.

Mais Charles Messier est surtout connus pour son catalogue de 110 objets diffus du ciel profond. Il produisit ce catalogue à destination des chasseurs de comètes, pour ne pas confondre les objets de leur recherche avec ces objets étranges mais néanmoins fixes dans le ciel. La première édition parait en 1774 et répertorie 45 “nébuleuses”, la meilleure version datée de 1781 en compte 103 (auxquelles 7 autres seront encore ajoutées par d’autres après sa mort).

M87 est donc le 87 ème objet du catalogue de Messier, répertorié comme étant une “nébuleuse”. A l’époque nous ignorions qu’il existait des objets en dehors de notre galaxie. Il faudra attendre Edwin Hubble en 1924 qui mesurera les distances à certaines “nébuleuses” du catalogue Messier prouvant ainsi qu’elles ne sont pas à l’intérieur de la voie lactée, mais bien des galaxies à part entière.

Charles_Messier

Et son catalogue

Messier est le découvreur de certaines galaxies (qu’il mélangeait à l’époque avec les nébuleuses) et nébuleuses célèbres. Il découvre entre autre M31 (la galaxie d’Andromède) en 1764, M51 (la galaxie des chiens de chasse ou du tourbillon) en 1773, M87 (justement…) en 1781, M27 (la nébuleuse de l’haltère) en 1764, …

messier

Page du catalogue de Messier concernant les premiers objets (M1 à M5)

Aujourd’hui ce catalogue n’est plus utilisé par les chasseurs de comètes, mais par tous les astronomes amateur car il liste les 110 objets le plus brillants visibles par un amateur dans l’hémisphère nord.

Charles Messier meurt à Paris en 1817. Le nom de ce chasseur de comète passera à la postérité, non pas pour ses comètes, mais surtout pour son catalogue, le premier du genre, de tout ce qui n’est pas une comète. [Source: Wikipedia]

All_messier_objects_(numbered)

Photographie moderne des objets du catalogue de Messier

La liste des objets du catalogue de Messier  est disponible par exemple sur Wikipedia ou sur le site de la Nasa.