M16, situé dans la queue du Serpent, est un amas ouvert d’étoiles enveloppé d’une nébuleuse : la nébuleuse de l’Aigle. L’amas ouvert fut découvert par Jean-Philippe de Chéseaux en 1746, mais Charles Messier ne l’a ajouté dans son catalogue qu’en 1764, date à laquelle il découvrit aussi la nébulosité dans laquelle baigne l’amas. 

La première photographie de la nébuleuse, prise par E. E. Barnard, date de 1895. Plus récemment, les images acquises par le télescope spatial Hubble en 1995 montrent que la nébuleuse de l’Aigle est une pouponnière d’étoiles; ces images spectaculaires resteront parmi les plus médiatisées du télescope spatial et auront marqué le début d’une grande série.

L’amas est constitué de jeunes étoiles bleues qui sont nées de la nébuleuse de l’Aigle et qui ionisent le gaz de cette même nébuleuse. Des étoiles sont d’ailleurs encore en cours de formation. La région centrale de la nébuleuse montre une belle architecture en colonnes, appelées « Piliers de la création » depuis leur redécouverte par le télescope spatial ; dans ces piliers de gaz de l’ordre de trois années-lumière de long naissent les étoiles de l’amas, d’où leur nom. M16 nous est distant de 5 500 à 7 000 années-lumière selon les sources. [Source: Wikipedia]

Photo réalisée depuis l’observatoire Sadr Espagne.

Instrument ou objectif: Takahashi TSA 120
Imageurs: QHYCCD QHY163M
Monture: Skywatcher AZ-EQ6 GT Synscan
Instrument de guidage: Takahashi TSA 120
Caméra de guidage: QHYCCD QHY178MM
Réducteur/correcteur de focale: Takahashi TOA 35 FL
Logiciels: PixInsight 1.8, SGPpro, Adobe Photoshop CC
Dates: Juillet 2018
Images:
Astrodon HA 36mm – 5nm: 120×300″ (gain: 200.00) -15C bin 1×1
Astrodon Oiii 36mm – 5nm: 120×300″ (gain: 200.00) -15C bin 1×1
Astrodon SII 36mm – 5nm: 120×300″ (gain: 200.00) -15C bin 1×1
Intégration: 30.0 Heures
Centre AD: 274,715 degrés
Centre DEC: -13,866 degrés
Orientation: 98,015 degrés
Rayon du champ: 1,260 degrés
Lieux: E-Eye, Fregenal de la Sierra, Espagne