Le triangle d’été: Vega, Deneb et Altaïr

By 28 août 2015Astronomie

Habitués aux villes dont la nuit a été chassée par les lampadaires et autres enseignes lumineuses, nos yeux ne sont plus habitués à se repérer dans le ciel, ni même à distinguer les couleurs des étoiles. L’été les nuits sont courtes, mais chaudes; c’est le moment idéal pour lever les yeux et y remédier. Voici donc un petit guide sommaire pour repérer la balise du ciel d’été: le triangle d’été.

Il faut d’abord s’habituer à l’obscurité pendant environ une demi-heure. Pas de lampe torche (ou alors une lampe de lumière rouge), pas d’écran (ie on n’allume pas son smartphone), et ne pas regarder les lampadaires au loin s’il y en a. Attention, la moindre entorse et c’est reparti pour trente minutes. Pendant ce temps, au fur et a mesure que vos yeux s’habituent à l’obscurité, vous devriez voir de plus en plus d’étoiles dans le ciel, et pour les plus brillantes commencer a distinguer les bleues, les blanches, les rouges…

Triangle d'été: Véga, Deneb, Altaïr

Triangle d’été: Véga, Deneb, Altaïr

Désormais il est temps de commencer à se repérer. L’idéal est d’avoir une carte du ciel sous forme de disque qui tourne en fonction de l’heure et de la date (avec une lampe torche rouge si besoin). N’utilisez surtout pas votre smartphone et une application de carte du ciel; à peine l’écran allumé et votre vision nocturne est à recommencer.

L’été est marqué par trois étoiles très brillantes, qui forment le triangle d’été: Vega, Deneb et Altaïr. Elles sont aisément repérables, même en ville. Pour cela il faut se tourner vers le sud et lever les yeux au zénith.

Vega de la Lyre

Constellation de la Lyre

Constellation de la Lyre

.

Vega est la première étoile du triangle, très simple à trouver: il s’agit de l’une étoiles les plus brillantes vue de la Terre. Pour la repérer, on se positionne vers le sud et on lève la tête le plus haut possible pour trouver le point le plus brillant dans une direction à peu près perpendiculaire au sol. Une fois en vue on peut distinguer sa couleur bleue.

Vega est l’étoile la plus brillante de la constellation de la Lyre. Cette constellation a été nommée par Ptolémée au premier siècle, d’après l’instrument de musique d’Orphée, le musicien grec descendu aux enfer rechercher Eurydice  sa femme.

Parmi les objets remarquables de la constellation de Lyre, il y a une nébuleuse planétaire, appelée Anneau de la Lyre (M57).

Vega est une étoile jeune (400-500 millions d’année), relativement proche de nous (25 années-lumière), de masse et de rayon double de celui du soleil, mais de luminosité presque quarante fois supérieure. La température en surface est comprise entre 7500K et 10000K, ce qui lui donne sa couleur bleue, visible à l’œil nu.

On sait aujourd’hui que Vega est accompagnée d’au moins une exoplanète, et sûrement d’un système planétaire plus complet. Sa séquence principale devrait encore durer 500 millions d’années avant qu’elle ne devienne une géante rouge et n’explose en nébuleuse planétaire. (voir l’article sur la vie et mort des étoiles)

Véga comparée au Soleil

Véga comparée au Soleil

Deneb du Cygne

Constellation du Cygne

Constellation du Cygne

La constellation du Cygne est l’une des stars de l’été: très brillante et en forme de croix, elle représente un oiseau et s’étend sur la voie lactée. En étant face au sud, on distingue la croix et son étoile la plus brillante, à gauche de Véga. 

Deneb est une supergéante blanche, l’une des plus grosses étoiles connues: 20 masses solaire, 110 rayons solaire, 60 000 fois la luminosité du soleil et des vents stellaires 100 000 fois plus puissants. Et tout ça à une distance d’environ 1500 années-lumière. 

Son nom vient de l’arable pour signifier la “queue” du cygne. A l’opposé, à la tête du signe se trouve l’étoile double Albiréo. L’étoile au centre du Cygne s’appelle Sadr.

La constellation du Cygne s’étend sur la voie lactée. C’est donc une région très riche en étoiles. On y trouve de nombreux amas, et plusieurs nébuleuses remarquables.

  • Les dentelles du cygne, un rémanent d’une supernova ayant explosé il y a dix mille ans. Si nos yeux étaient capable de le voir, il ferait 5 fois la taille de la pleine lune dans le ciel. La petite dentelle (NGC 6960) en est une partie, autour de l’étoile 52 Cygni visible à l’œil nu.
Deneb comparée au Soleil

Deneb comparée au Soleil

Altaïr de l’Aigle

Constellation de l'Aigle

Constellation de l’Aigle

Altaïr se situe plus bas dans le ciel, à mi chemin entre Véga et l’horizon. Son nom vient de l’arable signifiant l’aigle en vol. C’est une étoile de deux masses solaires, mais dix fois plus lumineuse, située à “seulement” 15 années-lumière.

Selon la mythologie grecque, elle représente l’aigle du Caucase qui, chaque jour, vient grignoter le cœur de Prométhée, son supplice pour avoir donné le feu aux hommes.

C’est a proximité de la constellation de l’Aigle, dans la constellation voisine du Serpent, que l’on trouve la nébuleuse de l’Aigle (M16), immortalisée par Hubble et ses fameux piliers de la création.

Il est simple, à partir d’une carte du ciel et de ces trois étoiles, de repérer les autres constellations. Par exemple, au milieu du triangle se trouve la constellation du petit renard, qui contient notamment la première nébuleuse planétaire à avoir été observée: la nébuleuse de l’haltère (M27).

Pour continuer votre exploration quelques outils sur le web:

Le ciel à St Rémy le 29/08 à 23h

Le ciel à St Rémy le 29/08 à 23h

Crédit

  • Les schémas pour comparer la taille de Véga et Deneb sont tirés de Wikipedia.
  • Les cartes des constellations ont été faites avec le logiciel Stellarium
  • La carte du ciel de St Rémy est réalisées par Stelvision